Accueil > Saison 2020-2021 > Conférences à Sceaux (Janvier-Février)

Conférences à Sceaux (Janvier-Février)

dimanche 15 novembre 2020, par Toulouse, Michèle

Les conférences ont lieu le mardi de 15h à 17h à la salle "Les Garages" à Sceaux. En fonction des mesures sanitaires en vigueur, il peut être nécessaire de limiter le nombre de participants, voire de ne proposer que des visioconférences.

Version imprimable


- Mardi 5 janvier
Jean-Christophe Gueguen, docteur en pharmacie ; pharmacien industriel
« L’arbre en majesté »
Seigneurs absolus du règne végétal, les arbres ont toujours fasciné les hommes. Présents sur Terre depuis 350 millions d’années, ils se sont merveilleusement passé des hommes qui paradoxalement dépendent d’eux. L’arbre reste un symbole fort. Capable de dépasser les 120 mètres, de survivre à une explosion atomique et de continuer à vivre quand 95 % de son organisme est mort, l’arbre n’a pas fini de nous étonner. C’est notre meilleur allié pour lutter contre le réchauffement climatique ou pour augmenter les rendements agricoles. Notre planète abrite 3000 milliards de spécimens à travers tous les continents et il est temps de les prendre en considération car notre avenir passe par une alliance avec les arbres !
Cette présentation fait le point sur cette plante ligneuse qui n’a pas fini de nous révéler tous ses secrets.

- Mardi 12 janvier
Dominique Antérion, historien ; chargé de conservation du patrimoine
« De l’Hôtel Dieu médiéval au CHU du XXIe siècle »
Initialement créé pour les pauvres, l’hôpital est devenu au fil des siècles le haut lieu de la médecine. Que d’évolutions entre le Moyen-Age et les Trente Glorieuses ! Avec des changements notables comme la loi de "l’hôpital pour tous" (1941). A l’heure de l’hôpital en crise, revenons sur cette lente mutation qui explique pour partie les soubresauts d’aujourd’hui et les enjeux de demain...

- Mardi 19 janvier
Jean-Louis Guichet, philosophe, maître de conférence à l’ESPE de Beauvais
« La question de l’environnement : mises en perspective philosophique »
L’angoisse humaine a pris aujourd’hui une forme environnementale. Plus que jamais, l’avenir, naguère indéfiniment ouvert, semble se jouer sur le présent. Partout sonne le tocsin de l’urgence appelant à la nécessité d’un tournant radical. Et pourtant, personne ne se presse… Inertie, paresse, intérêt, clientélisme, incrédulité ? À moins que l’on ne joue à se faire peur ? Pour en juger, nous nous attacherons d’abord à une mise en perspective historique et philosophique pour aborder ensuite les questionnements de la pensée environnementaliste contemporaine dans sa diversité.

- Mardi 26 janvier
Patrice Lecoq, maitre de conférences (HDR) à l’université Paris 1
« Grandeur et déclin de la civilisation inca »
Lorsque le 16 novembre 1532, Francisco Pizarro capture, à Cajamarca, l’empereur inca Atahualpa, il met fin à un jeune empire qui s’était construit après des millénaires d’adaptations aux différents milieux, d’innovations techniques, économiques et de développements culturels divers dans un espace immense aujourd’hui considéré comme les Andes centrales. C’est ce vaste empire que la conférence tachera de présenter.

- Mardi 2 février
Antoine Balzeau, paléoanthropologue au CNRS - MNHN
« Idées reçues sur Néandertal »

- Mardi 9 février
Anne Amiot-Defontaine, guide-conférencière
« Route de la soie : 2 - Le périple de la soie, de la Chine à la France »
La soie a mené une longue route, depuis son berceau chinois, jusqu’en Occident. Depuis ses origines, dans la Chine légendaire, jusqu’à Byzance aux premiers siècles de notre ère, la soie a exalté sa puissance et exercé une fascination sur les populations occidentales. L’Italie la fit sienne avec Marco Polo, avant que la France, à travers ses villes de Tours, puis de Lyon, ne se l’approprie. C’est ce périple que nous allons aborder pour comprendre comment la soie a bouleversé notre art de vivre de l’Antiquité au XVIe siècle.